banner3

Face aux limites du système de gestion des aires protégées, la Cote d’Ivoire a entrepris une réforme du secteur en adoptant la Loi 2002-102 du 11 février 2002 relative à la gestion et au financement des parcs nationaux et réserves naturelles.

Cette Loi a permis de créer la Fondation pour les Parcs et Réserves de Côte d’Ivoire.

La Fondation pour les Parcs et Réserves de Côte d’Ivoire est le premier fonds fiduciaire ivoirien dédié à la conservation des parcs nationaux et réserves.

C’est une institution privée à but non lucratif et reconnue d’utilité publique par Décret n° 2009-05 du 08 janvier 2009. Elle a pour vocation de gérer des fonds environnementaux destinés d’une part, à financer des projets et programmes de conservation des parcs nationaux et réserves et, d’autre part, à renforcer les capacités de gestion dans ce secteur. Elle peut agir en tant que fonds fiduciaire, acquérir ou financer l’acquisition de terrains privés destinés à devenir des parcs ou réserves.

La Fondation intervient dans les opérations de conversion de dettes au profit de la conservation des parcs nationaux et réserves. Elle est un important instrument pour le financement pérenne de la conservation de la biodiversité en Côte d’Ivoire.